logo facebook

12 mars 2020

Atelier Rencontre 21 mars 2020 Hendaye

Aller à l'article

12 février 2020

Assemblée générale - 19 février 2020

Aller à l'article

18 septembre 2019

27 septembre 2019 - Ciné conférence "Histoire d'Orques" à Capbreton

Aller à l'article

Science

Actu science

×

Erreur

[sigplus] Erreur critique: Permissions insuffisantes pour accéder au répertoire image de base root/images/joomgallery/originals/sorties_en_mer_27, ou répertoire inexistant.

Sortie en mer du 09 avril 2017

[sigplus] Erreur critique: Permissions insuffisantes pour accéder au répertoire image de base root/images/joomgallery/originals/sorties_en_mer_27, ou répertoire inexistant.

Grand dauphin observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Grand dauphin

Une mer d’huile et un soleil radieux, des conditions estivales ! On pourrait se demander si nous ne sommes pas au mois d’août mais les cétacés sont là pour nous rappeler que nous sommes en avril avec une sortie au rythme des grands dauphins.

Avec des passagers très motivés, concentrés sur l’observation, ce début de journée commence très bien. Nous repérons de petits ailerons qui effleurent la surface. C’est un groupe d’une dizaine de dauphins communs qui vient rapidement nous saluer.

Nos passagers sont aux anges et de notre côté nous sommes ravis de cette observation. Une nouveauté pour nous car les saisons précédentes nous n’avions pas observé de dauphin commun en avril. C’est la deuxième fois cette semaine que nous en croisons, c’est donc une donnée vraiment intéressante et qui mérite qu’on se penche sur le sujet à notre retour à terre. La suite nous dira si nous réitérerons cette observation dans les semaines qui viennent.

Grands dauphins observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Grand dauphin

Nous reprenons le cap de notre transect et nous ne tardons pas à immerger notre hydrophone. Les clics et les sifflements sont au RDV. Peu de temps après, le signal est donné, des ailerons et des sauts en vue. Après avoir rencontré un petit groupe de dauphins communs, nous sommes toujours aussi impressionnés par la puissance des grands dauphins à l’étrave. Nous parlons souvent des dauphins bleus et blancs comme les acrobates des océans mais ces grands dauphins n’ont pas à rougir de leurs performances . Lancée à pleine vitesse, une partie du groupe se détourne vers notre bateau, nous dépasse rapidement pour nous accueillir avec quelques sauts impressionnants devant la proue. Parce qu’on ne s’y attend jamais, ces acrobaties nous épatent à chaque fois !

Le temps passe vite et nous devons continuer d’avancer si nous voulons avoir une chance de terminer notre transect sur la journée. Après ces belles rencontres, chacun échange sur ses impressions et en profite pour manger un bout. Pour nos observateurs, pas de répit, l’œil concentré sur l’horizon en espérant apercevoir les globicéphales rencontrés l’avant-veille. Mais ce sont à nouveau des jets d’écume et des sauts qui attirent notre attention. Ce ne sont donc pas des globicéphales mais à nouveau des grands dauphins. En chasse, le groupe est escorté par des fous de Bassan (Morus bassanus). Nous décidons de rester à bonne distance pour ne pas les déranger. Quelques individus, des juvéniles, sont néanmoins attirés par notre visite, pour la plus grande joie de nos passagers. L’équipe en profite pour photographier chaque aileron.

Grands dauphins et fous de Bassan observés lors d'une sortie en mer d'Itsas Arima.
Grands dauphins et fous de Bassan

Au fil des rencontres, nos cartes mémoire se remplissent de nouveaux ailerons. A première vue, nous n’en connaissons encore aucun mais il nous faudra de longues heures pour le vérifier et cataloguer tout ce petit monde. Le « brouillarta » fait son apparition. Nous le voyons arriver à une vitesse surprenante et le trajet du retour s’effectue entouré de brume. Nous le savons, avec une visibilité inférieure à 1 mille nautique, les chances de rencontrer de nouveaux cétacés sont faibles mais ce n’est pas grave ; tout le monde est déjà enchanté par nos rencontres précédentes et la brume a son charme, elle donne l’impression d’être perdu au milieu de l’océan, seul au monde

Diaporama

Pour agrandir le diaporama cliquer sur une photo

{gallery}2017_43/sortie_en_mer_du_09_avril_2017_45{/gallery}

Nos partenaires

Logo du CPIE divttoral Basque.
Logo de l'association Itsas Begia.
Logo d'Explore Océan.
Logo de la fondation Nature et Découverte.

Devenir partenaire