logo facebook

12 mars 2020

Atelier Rencontre 21 mars 2020 Hendaye

Aller à l'article

12 février 2020

Assemblée générale - 19 février 2020

Aller à l'article

18 septembre 2019

27 septembre 2019 - Ciné conférence "Histoire d'Orques" à Capbreton

Aller à l'article

Qui sommes-nous

Latin: Balaenoptera acutorostrata
Basque: Zere txikia
Espagnol: Ballena Minke
Embranchement: Chordata
Classe: Mammalia
Ordre: Cetacea
Famille: Balaenoptéridae
Rorqual à museau pointu (Balaenoptera acutorostrata)

Appelé aussi baleine de Minke ou petit rorqual de l’Atlantique Nord.

Cette espèce est observable en groupe d’individus (2 ou 3 individus) ou en solitaire (1 animal isolé). C’est un nageur rapide ( 24-30 km/h), très curieux, qui s’approche parfois des bateaux. Il peut effectuer des séries de sauts (breaching) et sortir de l’eau à mi-corps lorsqu’il se nourrit.

Le petit rorqual de l’Atlantique Nord est sexuellement mature vers l’âge de 7 ans chez la femelle et 6 ans chez le mâle. L’accouplement a lieu entre les mois d’octobre et mars. La gestation durant entre 10 et 11 mois, la mise bas a lieu entre les mois de novembre et mars.

Alimentation:

Son régime alimentaire se compose surtout de krill et de petits poissons tels le capelan. Ce dernier constituerait, selon une étude faite en 1963 sur des animaux pris au large de Terre-neuve, la plus grande partie de ce régime. Ce cétacé ne se nourrirait d’autres petits poissons que lorsque le capelan vient à manquer. Parmi ceux-ci, on trouve le hareng, le lançon et la morue, notamment.

Habitat et répartition:

Fréquent dans les régions côtières.

Repartition du Rorqual à museau pointu (Balaenoptera acutorostrata)
Poids et taille:
comparaison du Rorqual à museau pointu (Balaenoptera acutorostrata) avec l'être humain
  • Poids : entre 5 et 8 tonnes.
  • Taille : entre 6 et 9m, ne dépassant pas 10m.
Statut de conservation UICN: !-- Statut UICN - LC -->
Statut UICN - LC (Least Concern) : le moins concernée. Ne remplit pas les critères d'une catégorie en danger. Les animaux répandus et abondants sont inclus dans cette catégorie.

LC (Least Concern) : le moins concernée. Ne remplit pas les critères d'une catégorie en danger. Les animaux répandus et abondants sont inclus dans cette catégorie.

Voir sa fiche sur le site de l'UICN.

Plus d'info sur l'UICN et les catégories.

Source
  • Texte : Itsas Arima et Wikipédia.
  • Photo : NOAA, National Oceanic and Atmospheric Administration (cette image est dans le domaine public car son contenu provient du NOAA, réalisé par un employé dans le cadre de ses activités professionnelles).
  • Image de comparaison : Chris huh (licence CC BY-SA 3.0).
  • Carte de répartition : Pcb21 (licence CC CC BY-SA 3.0).
  • Latin: Balaenoptera physalus
    Basque: Zere arrunta
    Espagnol: Ballena Aleta ou Ballena Boba
    Embranchement: Chordata
    Classe: Mammalia
    Ordre: Cetacea
    Famille: Balaenoptéridae
    Rorqual commun (Balaenoptera physalus)

    Après la baleine bleue, c’est le deuxième plus grand animal vivant sur la planète. Il mesure environ 20 mètres. Cet animal est aussi le plus bruyant des mammifères marins. On le trouve dans tous les océans, ainsi qu’en mer Méditerranée.

    Vocalisations

    Les rorquals mâles vocalisent abondamment à basses fréquences. Ce sont après les baleines bleues, les vocalises les plus bruyantes. La plupart des vocalises le sont en modulation de fréquence entre 16 et 40 Hertz. Chaque émission dure environ 1 à 2 secondes et les diverses combinaisons de sons se produisent dans un ordre modulé durant 7 à 15 min. Ces chants sont répétés sur de longues périodes. Les vocalisations sont émises à une puissance acoustique pouvant atteindre 184-186 décibels pour 1 μPa de pression sonore à 1 mètre. Ils peuvent être détectés à plusieurs centaines de kilomètre de leur source.

    Vocalisations du rorqual commun accélérées 10x de leur vitesse d'origine :

    Alimentation:

    Le rorqual commun possède des fanons qui lui permettent de filtrer les petits poissons, calmars et crustacés dont les Mysidacea et le krill. Ce rorqual s'alimente en ouvrant ses mâchoires tout en nageant à bonne vitesse (11 kilomètres par heure) et engloutit jusqu'à 70 mètres cubes d'eau. Il ferme alors ses mâchoires et rejette l'eau à travers les fanons. Chaque filtrage peu apporter près de 10 kilogrammes de nourriture, et chaque rorqual commun peut absorber jusqu'à 1 800 kilogrammes par jour. On a calculé que ces rorquals doivent dépenser, dans des conditions normales, trois heures par jour pour satisfaire leurs besoins énergétiques. On a également observé des rorquals communs entourer des bancs de poisson de façon à les rendre plus compacts et ensuite les engloutir.

    Habitat et répartition:

    Le rorqual commun préfère les eaux profondes au-delà du plateau continental.

    Repartition du Rorqual commun (Balaenoptera physalus)
    Poids et taille:
    comparaison du Rorqual commun (Balaenoptera physalus) avec l'être humain
    • Poids : 40 à 50 tonnes.
    • Taille : la taille moyenne est d'environ 19-20 mètres.

    Un nouveau-né mesure approximativement 5,5 à 6,5 mètres et pèse approximativement 1 800 kilogrammes.

    Statut de conservation UICN:
    Statut UICN - EN (Endangered) : en danger. Haut risque d'extinction dans la nature.

    EN (Endangered) : en danger. Haut risque d'extinction dans la nature.

    Voir sa fiche sur le site de l'UICN.

    Plus d'info sur l'UICN et les catégories.

    Source
  • Texte : Itsas Arima et Wikipédia.
  • Photo : Aqqa Rosing-Asvid (licence CC BY 2.0).
  • Vocalises : NOAA, National Oceanic and Atmospheric Administration (ce fichier son est dans le domaine public car son contenu provient du NOAA, réalisé par un employé dans le cadre de ses activités professionnelles. ).
  • Image de comparaison : Chris huh (licence CC BY-SA 3.0).
  • Carte de répartition : MapLab (licence CC CC BY-SA 3.0).
  • Nos partenaires

    Logo du CPIE divttoral Basque.
    Logo de l'association Itsas Begia.
    Logo d'Explore Océan.
    Logo de la fondation Nature et Découverte.

    Devenir partenaire